Chauffage au sol : rôle de la chape de ravoirage

Sommaire

Un système de chauffage à circulation de fluide caloporteur repose sur l'utilisation d'un fluide (glycol, pétrole, etc.) qui transporte la chaleur. Ce type de chauffage permet de diffuser uniformément la chaleur dans une pièce.

Les fluides caloporteurs sont notamment utilisés dans les chauffages au sol (plancher chauffant/rafraîchissant). On appelle chape de ravoirage la couche de mortier qui sert à enrober le système et à niveler le sol.

Toutefois, la chape de ravoirage ne sert pas seulement à uniformiser le niveau du sol. Elle a une fonction spécifique et est pleinement intégrée au système de chauffage caloporteur. Explications.

Caractéristiques d'un plancher chauffant

Le plancher chauffant/rafraîchissant à circulation de fluide caloporteur est un système de chauffage composé :

  • d'une chaudière ;
  • d'un réseau de distribution (canaux transportant le fluide caloporteur) ;
  • d'un émetteur, appareil recevant et diffusant la chaleur.

Un plancher chauffant est constitué de bas en haut :

  • d'une dalle support permettant de tenir le système ;
  • du ravoirage ;
  • d'un isolant ;
  • d'une dalle d'enrobage ;
  • d'un revêtement de sol.

Chape de ravoirage : deux fonctions essentielles

La chape ou la dalle d'enrobage, dans laquelle est noyé le tube caloporteur où circule le fluide, joue le rôle d''émetteur de chaleur :

  • C'est elle qui reçoit le fluide et diffuse la chaleur dans les pièces.
  • Or, pour lui permettre de bien exercer cette fonction, les canalisations, conduites, gaines ou câbles qui transportent le fluide doivent être placés sous l'isolant, donc dans la couche de ravoirage.
  • La couche de ravoirage a donc deux fonctions essentielles :
    • Elle rattrape les irrégularités du support et le met à niveau.
    • Elle accueille des canalisations essentielles au bon fonctionnement du chauffage.

À noter : l'épaisseur du ravoirage doit permettre de recouvrir la totalité des canalisations ou autres éléments qui doivent y passer.

Après la réalisation des cloisons, le ravoirage peut être coulé :

  • sur la totalité du support ;
  • dans chaque pièce séparément.

Dans ce dernier cas, l'épaisseur peut être différente d'une pièce à l'autre.

Avantages d'une chape de ravoirage

Performances techniques

Le ravoirage permet également de ne pas augmenter l'épaisseur de la dalle émettrice (la dalle d'enrobage) :

  • Sa légèreté permet la compensation de niveau en forte épaisseur.
  • Une dalle d'enrobage trop épaisse laisserait moins bien passer la chaleur.
  • Ainsi, les rattrapages de niveau doivent s'effectuer sous l'isolant, plutôt que directement sur la dalle d'enrobage située sur le dessus du système.

À noter : il n'est pas non plus envisageable de faire passer les canalisations dans l'isolant, car cela détériorerait ses performances.

Le ravoirage est donc la seule couche apte à recevoir les canalisations et les gaines tout en rattrapant les différences de niveaux. Elle contribue donc directement à la performance globale du plancher chauffant.

Facilité d'application

La chape de ravoirage est très pratique, c'est un matériau parfait pour votre isolation :

  • Elle peut être installée dans toutes sortes de bâtiments.
  • 48 heures suffisent avant qu'elle soit accessible.
  • Elle s'étale rapidement et facilement.

Bon à savoir : elle est jusqu'à 5 fois plus isolante qu'un béton classique.

Pour approfondir la question :

Ces pros peuvent vous aider